Trottinettes électriques : quelques conseils pour en profiter même en hiver

 

Les trottinettes électriques ont envahi le paysage urbain belge ces dernières années. Il suffit de marcher quelques mètres dans le centre des grandes villes pour les apercevoir. Elles sont devenues si populaires et pratiques que de nombreux navetteurs se servent de ce nouveau moyen de transport afin de raccourcir considérablement leur temps de déplacement. 

Pourtant, le nombre d’accidents, parfois mortels, sur la voie publique n’a cessé d’augmenter. Une étude a montré qu'un usager sur trois a déjà eu un (petit) accident pendant un déplacement en trottinette. Beaucoup d’utilisateurs se pensent en sécurité sur ces engins de petite taille. Ce qu’ils semblent oublier, c’est qu’ils peuvent atteindre une vitesse de 25 km/h et sont donc considérés comme des véhicules motorisés. La prudence est de mise.

Règles de circulation à respecter

Suite au succès fulgurant de ces engins de « mobilité douce », un flou juridique quant aux règles de circulations à respecter s’est rapidement installé. En tout état de cause, il est important de respecter certaines règles de civisme et de bonne conduite pour pouvoir circuler en toute sérénité et en bonne intelligence avec les autres usagers de la ville.

  • N’empruntez pas les trottoirs

Il vous est interdit de rouler sur le trottoir. Sauf à l’allure du pas.

  • Utilisez la piste cyclable

Si vous circulez plus vite que les piétons, vous devez emprunter la piste cyclable ou la chaussée. Vous devez alors respecter les règles de circulation imposées aux cyclistes.

Règles de sécurité recommandées par VIAS

  • Ayez du matériel adapté

Portez un casque de qualité. Dès 5 km/h, un impact au niveau de la tête peut être fatal. Or, la tête est touchée dans près de 40 % des accidents.

  • Limitez votre vitesse

Au-delà de 25 km/h, vous augmentez fortement les risques d’accidents.

  • Restez maître de votre engin

L’équilibre en trottinette est plus précaire qu’avec un vélo. Veillez donc à toujours garder vos deux mains sur le guidon.

Restez 100% concentré sur la route. Les petites roues de la trottinette rendent les manœuvres et l’évitement d’obstacles plus difficiles.

Anticipez au maximum les freinages. Les freins de trottinette sont moins performants que ceux des vélos, ce qui augmente la distance de freinage.
Petit rappel, la loi impose à chaque utilisateur de disposer d’une couverture de type Responsabilité Civile et d’avoir un certificat de conformité si l’engin dépasse les 25 km/h.

Trottinettes en hiver : mode d’emploi

En hiver, les températures descendent en dessous de 0 et la pluie ou la neige sont omniprésentes. Dans ces conditions, la trottinette reste la plupart du temps à l’intérieur à prendre la poussière.

Est-il possible de faire usage de sa trottinette pendant l’hiver et en toute sécurité ? Il existe quelques astuces qui vous permettront de profiter des joies de votre trottinette sans devoir sacrifier votre sécurité :

  • Adoptez une tenue adaptée

Munissez-vous de gants d’hiver spéciaux pour vos déplacements. Cet accessoire est primordial tant en termes de sécurité que de confort. Ils vous protègeront en cas de chute et empêcheront vos doigts de se tétaniser. Pour ne pas tomber malade, investissez également dans un cache-cou ou une cagoule pour protéger votre gorge, votre bouche et vos oreilles. N’oubliez pas non plus vos lunettes de vitesse ou un masque amovible. Ils vous protégeront du vent et vous permettront de conserver une vision optimale.

  • Entretenez votre trottinette

Pendant l’hiver, pensez à équiper votre trottinette électrique de pneus suffisamment mous. Un pneu mou garantit en effet votre stabilité et vous permet d’adhérer davantage à la route.
Entretenez également votre batterie. Ne laissez pas votre trottinette à l’extérieur s’il fait moins de 5 degrés et chargez la batterie de votre trottinette tous les jours au maximum.

Source